Bienvenue à Küssnacht!

20 heures 15, un coup de tonnerre, les lumières s'éteignent, l'obscurité profonde règne. Le "KIausumzug" se met en marche. Auparavant, les "Geisselchlepfer" ("claqueurs" de fouet) ont enthousiasmé les spectateurs par leurs prouesses. Et c'est maintenant au tour des 180 porteurs de "Iffelen" (sorte de mitre) de défiler silencieusement. Peu à peu le triple accord se fait entendre.

Entre les "Iffelen" et la musique, Saint Nicolas s'avance dignement, accompagné de pères fouettards et de porteurs de flambeaux. Aux musiciens succède l'impressionnant défilé des "Klausjäger" environ 900 hommes, faisant balancer leurs "Treicheln" (sonnailles) sur un rythme régulier qui vous fait vibrer corps et âme. Près de 200 joueurs de cors ferment le cortège.